02 98 30 75 27

Contexte et historique

-A A +A

La problématique des nitrates

Face à la problématique des nitrates, la mobilisation du monde agricole a commencé à la fin des années 90 sur le Bas-Léon. La démarche « DIALOGUES » est venue renforcer les liens entre les collectivités et les agriculteurs afin d’amorcer un travail de fond, sur la base du volontariat, pour accompagner les changements de pratiques. A l’époque, les enjeux et objectifs à atteindre ont été définis et actés dans des contrats de bassin versant.

Ainsi, grâce à la dynamique enclenchée, trois contrats ont été signés en 2003 avec les partenaires institutionnels que sont la Région Bretagne, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et le Conseil Départemental du Finistère, avec l’appui des collectivités locales :

  • Bassin versant de l’Aber Wrac’h amont porté par le Syndicat des Eaux du Bas-Léon.
    Enjeu : EAU POTABLE
  • Bassin versant du Quillimadec porté par la Communauté Lesneven-Côte des Légendes.
    Enjeu : LUTTE CONTRE LES ALGUES VERTES EN BAIE DE GUISSÉNY
  • Bassin versant de l’Aber Benoît, aval Aber Wrac’h, porté la Communauté de Communes du Pays des Abers.
    Enjeu : CONCHYLICULTURE

Formations, démonstrations, réunions thématiques, suivi de la qualité de l’eau, création d’un réseau d’agriculteurs « ressource », tests et analyses (…), de nombreuses actions ont été déployées et proposées aux agriculteurs de l’ensemble du territoire pour les accompagner dans leurs évolutions.

Des taux de nitrates à la baisse

Malgré des efforts indéniables et des taux de nitrates qui commençaient à fléchir, la prise d’eau de l’Aber Wrac’h a été classée comme prioritaire par l’Europe avec la mise en place, en 2007, de nouvelles prescriptions réglementaires strictes (dont plafonds azote de 140 kg ou 160 kg N total/ha). Après plusieurs années difficiles pour la profession agricole, le contentieux avec l’Europe concernant la prise d’eau a été levé en 2015. La baisse du taux de nitrates s’est ensuite confirmée annuellement pour atteindre aujourd’hui une moyenne de 31,4 mg/l.

> Voir la page qualité des eaux

Depuis 2014 et la mise en œuvre du SAGE du Bas-Léon, un certain nombre d’actions agricoles sont aujourd’hui mutualisées à cette échelle, avec la collaboration des communautés de communes concernées (Iroise, Abers et Côte des Légendes).

2 rte Pen Ar Guear
29260 KERNILIS

Tél. 02 98 30 75 27
Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30